La marqueterie au travers des siècles


Cette technique est apparue au XVIIème siècle. Elle ornait divers objets tels que des cadres, coffrets, étuis, paravents ou petits mobiliers.

Au XIXème, les créateurs n’étaient pas forcément des ébénistes ou des marqueteurs. Ils pouvaient être, des religieux qui échangeaient ou vendaient leurs œuvres ou bien encore des bagnards qui utilisaient la paille qui recouvrait le sol de leur cellule pour décorer des objets de marqueterie.

Tombé dans l’oubli, la marqueterie de paille renaît durant l’entre deux guerre avec l’art déco.

Des décorateurs-créateurs comme André Groult, Jean-Michel Frank ou, plus tard dans les années 50, Jean Royère, réhabilitent la marqueterie de paille pour la création de meubles luxueux, de paravents mais aussi pour la réalisation de placages muraux.